You are currently visiting LifeWorks.com, would you like to visit a LifeWorks regional site?

close

Soutenir un collègue qui peut éprouver des problèmes de santé mentale

Published by: LifeWorks,

Il n’est pas facile de savoir si le comportement d’un collègue est simplement le résultat d’une situation difficile sur le plan émotionnel ou d’une maladie mentale. De plus, la stigmatisation pourrait rendre une conversation à ce sujet plutôt difficile. Fermer les yeux sur un trouble mental pourrait priver une personne que vous connaissez du soutien et des soins dont elle aurait probablement besoin.

Signes précurseurs

Si un collègue de travail manifeste au moins un comportement parmi ceux énumérés ci-dessous, il se peut qu’il soit bel et bien atteint d’un problème de santé mentale.

  • Débordements émotionnels non provoqués
  • Changements marqués touchant la personnalité
  • Incapacité de gérer les difficultés et les activités quotidiennes
  • Changements importants des habitudes alimentaires et du sommeil
  • Problèmes de concentration, de mémoire et difficulté à prendre des décisions
  • Anxiété extrême

Demander de l’aide

Dans bien des cas, une intervention précoce en cas de problème de santé mentale accélère le processus de rétablissement. Si vous remarquez que quelque chose ne va pas, mais que vous ne savez pas comment aborder la question, envisagez ce qui suit :

Parlez à un gestionnaire, à un superviseur ou à un représentant des Ressources humaines. Ces personnes pourraient avoir reçu une formation spécialisée pour intervenir dans ces situations et vous offrir les ressources et le soutien appropriés.

Faites preuve de tact. Il peut être extrêmement délicat d’aborder le sujet de la santé mentale avec un collègue. Si vous jugez que votre aide serait bien accueillie par votre collègue et que vous êtes la personne la mieux placée pour lui en parler, faites-le en privé afin qu’il ne se sente pas menacé et ne croie pas que vous empiétez sur sa vie privée ou que vous le mettez sur la sellette. Mettez l’accent sur vos préoccupations à l’égard de son bien-être et votre volonté de l’aider, et insistez sur la place importante qu’il occupe au travail.

Informez-le des services de soutien offerts. Si votre collègue semble ouvert à obtenir de l’aide, vous pouvez lui rappeler qu’il a l’option d’en parler à son médecin, à un professionnel en santé mentale ou à un conseiller du programme d’aide aux employés.

Soyez discret. Si votre collègue vous confie des renseignements personnels, n’en parlez à personne et ne répandez pas de rumeurs. Gardez-les pour vous, à moins que vous pensiez que votre collègue représente un danger pour lui-même ou pour autrui.

Il peut s’avérer difficile de parler de problèmes de santé mentale avec un collègue de travail; cependant, les ressources dont nous disposons sont aujourd’hui plus nombreuses que jamais. Si vous faites preuve de tact auprès de la personne, lui offrez des ressources et du soutien et lui mentionnez que vous êtes là pour l’appuyer – et non pas pour la juger, vous pouvez l’aider à obtenir le soutien dont elle a besoin.

Veuillez ouvrir une session ci-dessous pour obtenir des ressources supplémentaires ou effectuer une demande de service.

Faites que vos employés se sentent aimés