You are currently visiting LifeWorks.com, would you like to visit a LifeWorks regional site?

close

Nos dix principaux conseils pour maintenir une bonne résilience psychologique

Publié par : LifeWorks,

La résilience psychologique peut être définie comme la capacité à résister aux facteurs de stress, à les gérer et à « se remettre » des événements stressants de la vie. Il est essentiel de comprendre que la résilience ne consiste pas à être fort tout le temps et à ne jamais subir de stress. Il s’agit plutôt d’être conscient que les facteurs de stress ont un impact psychologique et de vous livrer sciemment à des activités qui vous aident à gérer ces facteurs de stress et à y faire face.

CONSEIL No 1 : Maintenez un réseau de soutien social

Il est beaucoup plus facile d’être résilient face aux défis du travail et de la vie si vous disposez d’un solide réseau de soutien social. Parlez de vos sentiments et entretenez des liens solides avec votre partenaire, votre famille, vos amis et vos collègues de travail. Cela vous aidera à mieux faire face aux difficultés de la vie. Il est important de prendre du temps pour votre partenaire, votre famille, vos amis et vos collègues de travail et il est vital de continuer à être sociable même lorsque vous vous sentez sous pression et que vous n’avez pas envie de l’être.

CONSEIL No 2 : Préservez un troisième endroit ou un troisième lieu

Un élément important de la résilience est d’avoir et de préserver un « troisième lieu ». Ce troisième lieu devrait s’ajouter à votre domicile (premier endroit) et à votre lieu de travail (deuxième endroit). Le troisième endroit devrait être un lieu physique où vous allez pour vous détendre, socialiser ou vous livrer à des passe-temps. Les centres de remise en forme, les salles de sport et les cafés en sont des exemples. Lorsque nous sommes sous pression, nous avons une tendance naturelle à passer trop de temps au travail ou à la maison, mais il est important de continuer à passer du temps à ce troisième endroit.

CONSEIL No 3 : Pensez aux autres

Il a souvent été constaté que les personnes qui font du bénévolat sont plus résilientes que celles qui ne s’engagent pas dans de telles activités. La raison est simple : une personne qui s’engage dans le travail bénévole a bien réfléchi à ce qui est important pour elle et elle consacre ensuite un certain temps à cette activité sans récompense monétaire. Il n’est pas nécessaire que vous fassiez du bénévolat (même si vous pourriez décider de le faire), mais il est utile pour être résilient de réfléchir aux activités qui vous tiennent à cœur et d’y consacrer un peu de temps.

CONSEIL No 4 : Maintenez une frontière entre votre vie personnelle et votre vie professionnelle

La pression et les problèmes peuvent trouver leur source à la fois dans votre vie personnelle et dans votre vie professionnelle. Une stratégie clé pour être résilient face aux pressions est de garder une frontière bien définie entre votre travail et votre vie personnelle. Vous avez besoin de techniques pour « vous déconnecter » du travail afin qu’il n’empiète pas sur votre vie personnelle et il existe une variété de méthodes pour ce faire. Par exemple, vous pouvez vous arrêter pour prendre un café après le travail, avant de rentrer chez vous. N’oubliez pas qu’il est également important de ne pas laisser vos problèmes personnels avoir un impact sur votre travail.

CONSEIL N5 : CONNAISSEZ VOS SIGNES PRÉCOCES DE STRESS

Comme nous l’avons déjà dit, la résilience ne consiste pas à être fort tout le temps et à ne jamais ressentir de pression ou de stress. La résilience consiste à savoir à quel moment vous commencez à vous sentir stressé et à utiliser des techniques pour vous aider à garder le contrôle, comme la respiration profonde, l’exercice physique et le fait de parler de ce que vous ressentez à votre famille et à vos amis. Pour y contribuer, il est utile d’être conscient de vos premiers signes de stress. Les signes précoces de stress ont tendance à se manifester dans quatre domaines :

  • Physique : En général, les gens présentent des signes physiques lorsqu’ils commencent à se sentir stressés. Il peut s’agir de maux de tête, de douleurs dans le cou ou les épaules ou de problèmes de digestion.
  • Émotionnel : Sous l’effet du stress, les gens peuvent se sentir en colère, frustrés ou de mauvaise humeur.
  • Cognitif : Lorsque nous sommes sous pression, nous ne pensons pas efficacement, nous risquons de devenir indécis ou plus distraits ou d’éprouver des difficultés de concentration.
  • Comportement : Notre comportement peut changer; nous pouvons perdre notre sang-froid plus fréquemment ou avoir de la difficulté à dormir.

CONSEIL No 6 : Pratiquez l’exercice physique

En règle générale, plus vous êtes en bonne santé physiquement, plus il est facile d’être résilient face aux facteurs de stress. L’un des principaux moyens de maintenir votre résilience est d’être actif, en particulier en faisant des exercices cardiovasculaires et des étirements. La clé est de faire de l’exercice, en petites doses et souvent, par exemple, marcher, nager, faire du vélo ou faire du sport. Il est très important de maintenir un programme d’exercice et, si possible, de faire un peu plus d’exercice que d’habitude lorsque vous vous sentez particulièrement stressé. Cela vous aidera à faire face aux difficultés.

CONSEIL No 7 : Respirez profondément

La respiration profonde est l’une des techniques de relaxation les plus faciles à maîtriser et c’est aussi l’une des plus efficaces pour vous aider à rester calme et résilient. Une respiration lente et profonde (diaphragmatique) ralentit le rythme cardiaque, abaisse la tension artérielle et réduit la tension dans les muscles. La méthode la plus simple pour pratiquer la respiration profonde est la suivante :

Asseyez-vous confortablement sur une chaise. Adoptez une bonne posture et placez les deux pieds à plat sur le sol. Fermez les yeux et placez votre paume gauche sur votre ventre et votre paume droite sur votre poitrine. Inspirez et expirez lentement par le nez sans jamais retenir votre respiration. Essayez de gonfler votre estomac en inspirant et de contracter votre estomac lorsque vous expirez. Essayez de respirer de façon à ce que seule votre paume gauche bouge et non la droite. Votre poitrine et vos épaules ne devraient pas bouger lorsque vous respirez, seulement votre estomac. Vous devriez rester détendu et vous concentrer pour respirer lentement.

CONSEIL No 8 : Réduisez l’autocritique

L’une des habitudes courantes qui réduit la résilience de trop de gens est l’autocritique excessive. L’autocritique prend souvent la forme d’une voix dans notre tête (parfois appelée monologue intérieur) qui est critique de nos pensées, sentiments et comportements. Notre tendance à être trop critique envers les autres est souvent liée à l’autocritique. Une méthode pour aider à vous assouplir en ce sens, et donc à être plus résilient, est d’essayer consciemment de réduire les critiques et de devenir moins négatifs envers les autres.

CONSEIL No 9 : Mettez en place un système organisationnel personnel

Dans la vie moderne, nous avons une multitude d’activités et de tâches à réaliser, tant au travail que dans notre vie personnelle. La gestion de toutes ces tâches peut être stressante. Pour être résilient, il est donc important d’avoir un système organisationnel qui nous empêche de nous sentir dépassés par les exigences qui nous sont imposées. Plus précisément, votre système organisationnel devrait réaliser deux objectifs majeurs qui vous aideront à conserver votre résilience :

  • Gardez vos listes de tâches à faire « à l’extérieur de votre tête ». En d’autres termes, vous ne devriez pas compter uniquement sur votre mémoire pour déterminer ce que vous avez à faire. C’est votre système organisationnel qui devrait vous rappeler quand faire les choses. Moins vous comptez sur votre mémoire, mieux c’est.
  •  Il est toujours vital d’établir une distinction claire entre les tâches qui sont urgentes (c’est-à-dire qui dépendent du temps et doivent être effectuées maintenant, comme répondre à une sonnerie de téléphone) et celles qui sont importantes, mais que vous pouvez effectuer à votre propre rythme. Les personnes résilientes ont tendance à consacrer plus de temps à des actions qui ne sont pas urgentes, mais qui sont importantes, alors que lorsque nous sommes sous pression et stressés, nous avons tendance à nous concentrer sur les tâches urgentes et sans importance.

CONSEIL No 10 : Pensez avec résilience

Un élément vital de la résilience est ce que vous pensez des épreuves que la vie vous impose et la façon dont vous percevez ceux-ci. Les personnes résilientes ont tendance à maintenir les facteurs de stress en perspective afin de ne pas se laisser submerger. De même, elles se concentrent sur la façon dont elles peuvent résoudre leurs problèmes ou les rendre plus faciles à gérer. La pensée résiliente est créative et axée sur la solution ou la gestion d’un problème et non sur le problème lui-même et les sentiments qu’il génère. Voici une analogie de la pensée résiliente fréquemment utilisée pour faciliter la compréhension : lorsque vous êtes tombé dans un trou, vous devriez réfléchir à la façon de sortir de celui-ci et non à la façon dont vous êtes tombé dans le trou ou au fait que vous êtes malchanceux.

Pour maintenir une pensée résiliente, il est très utile de tenir un journal de la gratitude. Chaque jour, vous devriez écrire dans ce journal trois choses dans votre vie pour lesquelles vous êtes reconnaissant. La clé, c’est de trouver chaque jour trois nouvelles choses pour lesquelles vous ressentez de la gratitude. En réalisant cette activité, vous apprenez à votre cerveau à se concentrer sur des choses positives, ce qui vous aide à être plus résilient.

Si vous êtes très occupé, il se peut que vous ne puissiez pas mettre en œuvre tous ces conseils, mais essayez toujours de penser de façon créative. Il pourrait être possible de combiner deux ou plusieurs conseils, par exemple lorsque vous jouez au tennis avec votre partenaire ou vos enfants, vous maintenez votre réseau de soutien social, consacrez du temps à une activité qui est importante pour vous et faites de l’exercice.

Veuillez ouvrir une session ci-dessous pour obtenir des ressources supplémentaires ou effectuer une demande de service.

Faites que vos employés se sentent aimés