You are currently visiting LifeWorks.com, would you like to visit a LifeWorks regional site?

close

L’affirmation de soi, clé de la conciliation travail-vie personnelle

Published by: LifeWorks,

Pour atteindre l’équilibre entre les exigences de la vie professionnelle et de la vie personnelle, il faut établir des limites claires, donc faire preuve d’affirmation de soi. Cette habileté s’apprend, et il faut la pratiquer. Elle implique :

  • D’exprimer ses sentiments;
  • De communiquer efficacement;
  • De fixer ses limites.

Fixer ses limites signifie souvent dire « non » à des tâches et à des personnes. Refuser peut sembler embarrassant, impoli, voire agressif ou hostile, et c’est pourquoi certaines personnes ont du mal à s’affirmer. Elles trouvent difficile de demander ce qu’elles veulent ou de dire non, ou elles n’ont peut-être jamais appris à exprimer avec doigté ou efficacité leurs préférences, leurs besoins, leurs opinions ou leurs sentiments. Cependant, apprendre comment s’affirmer et fixer ses limites dans tous les aspects de sa vie est la clé pour maintenir un sain équilibre.

Voici quelques conseils qui vous aideront à améliorer vos aptitudes pour la communication affirmative dans de multiples circonstances. Bientôt, ces habiletés se manifesteront spontanément et vous constaterez à quel point il est facile de fixer vos limites et de trouver l’équilibre.

  1. Apprenez à cerner vos inquiétudes et vos préoccupations et à les exprimer. C’est le premier pas vers la reconnaissance et l’expression positive de vos sentiments et de vos préférences.
  2. Rehaussez votre estime de soi. Faites des choses qui vous valorisent et entourez-vous de gens qui en font tout autant.
  3. Apprenez à exprimer vos pensées et vos sentiments, particulièrement en situation de conflit, en parlant à la première personne. Vous pourriez dire : « j’ai l’impression… » (pour exprimer vos sentiments), « lorsque tu fais…/lorsque cela arrive… » (pour exprimer des faits), ou « j’aimerais… » (pour exprimer vos attentes, vos besoins ou vos préférences).
  4. Acceptez volontiers les compliments en disant « merci » plutôt que de vous excuser ou de minimiser votre succès.
  5. Demandez « pourquoi » aussi souvent que possible, non pas pour être désagréable ou pour tout remettre en question, mais simplement pour déterminer votre propre réaction réfléchie par rapport à la norme établie. Essayez de ne pas accepter les règles, les politiques ou les pratiques sans poser de questions ou sans vérifier si elles vous semblent raisonnables et si elles correspondent à vos valeurs.
  6. Essayez de découvrir vos déclencheurs. Nous en avons tous, que ce soit des personnes, des situations ou d’autres choses qui nous dérangent et nous empêchent de nous comporter avec calme. Lorsque vous aurez trouvé vos déclencheurs (personnes, lieux ou choses), vous serez mieux en mesure de les gérer.
  7. Trouvez un bon moyen d’exprimer vos émotions négatives, par exemple pour exiger un meilleur service au restaurant, dire à une personne qu’elle vous a blessé, échanger un point de vue divergent sur un livre ou un film, ou demander du temps une certaine intimité lorsque vous en avez besoin.
  8. Gérez les petits irritants avant d’être gagné par la colère.
  9. Apprenez à entamer la conversation, à y participer et à y mettre fin avec aisance. Si vous manquez d’assurance lors de rencontres sociales, consultez des livres ou des ressources en ligne sur l’étiquette et l’épanouissement personnel, ou joignez-vous à un groupe comme les Toastmasters, où vous pourrez échanger avec des personnes qui partagent vos goûts et vos centres d’intérêt. Si vous êtes extrêmement timide ou anxieux en société, songez à faire appel au programme d’aide de votre organisation afin d’obtenir des conseils professionnels pour surmonter ce problème courant.
  10. Apprenez les techniques d’écoute active et appliquez-les. Concentrez-vous sur ce que disent les autres, répétez leurs propos dans vos propres mots et posez des questions afin de vérifier que vous comprenez bien. Évitez d’interrompre la personne qui parle.
  11. Lorsque vous avez quelque chose à dire, exprimez-vous avec clarté et assurance. Apprenez à moduler le ton de votre voix et à être conscient de votre langage corporel de manière à paraître calme et maître de vous-même, mais pas menaçant et agressif.
  12. Cessez d’être perfectionniste. Personne ne peut avoir raison en tout temps. S’il vous arrive parfois de ne pas vous sentir à la hauteur, soyez indulgent envers vous-même (et envers les autres), car vous faites de votre mieux.

Veuillez ouvrir une session ci-dessous pour obtenir des ressources supplémentaires ou effectuer une demande de service.

Faites que vos employés se sentent aimés