You are currently visiting LifeWorks.com, would you like to visit a LifeWorks regional site?

close

Faire du réseautage professionnel

Published by: LifeWorks,

Pour certaines personnes, le réseautage consiste à s’habiller chic, à se rendre à un événement officiel et à discuter du marché du travail avec des inconnus. Toutefois, le réseautage peut se faire n’importe où, par exemple, en faisant la file au café de votre quartier, en apportant votre aide à l’école de votre enfant ou en vous entraînant au centre de conditionnement physique. Le réseautage, c’est essentiellement socialiser avec des gens, découvrir ce qui les intéresse et discuter des champs d’intérêt communs. Voyez votre vie comme une formidable occasion de réseauter. Peu importe l’endroit où vous êtes ou la personne que vous rencontrez, il se peut que vous vous fassiez des connaissances qui pourraient vous être utiles dans le futur.

Que votre objectif soit l’avancement professionnel, un changement de carrière, la recherche d’un mentor, ou simplement le désir de vous tenir au courant des développements dans votre secteur d’activité, perfectionner vos aptitudes de réseautage et chercher des occasions de tisser des liens peut vous aider à y parvenir en élargissant votre accès à des experts, à de l’information et à des possibilités.

Déceler des occasions de réseautage

Les occasions de réseautage « officielles » ne manquent pas.

  • Les organismes professionnels ou commerciaux tiennent souvent des conférences.
  • Les universités et autres établissements scolaires organisent des activités pour les anciens, entretiennent des réseaux en ligne ou parrainent des rencontres pour les membres de leurs associations.
  • De nombreux secteurs industriels et groupes d’intérêts favorisent le réseautage entre leurs membres par des activités sociales organisées partout au pays. MeetUp est un groupe en ligne où vous pouvez trouver plusieurs de ces activités ou même créer les vôtres.
  • Les entreprises parrainent souvent des événements comme la dédicace de livres ou des conférences sur des sujets d’intérêt variés.

Bon nombre de ces événements sont ouverts au public : nul besoin d’être un ancien de l’établissement, un mécène, un bénévole ou un employé pour y participer. Pour vous renseigner sur les événements à venir, consultez vos journaux locaux, les tableaux d’affichage de votre communauté, les bulletins distribués par votre employeur, les groupes en ligne MeetUp ou toute organisation dont vous êtes membre.

Avant l’événement

La chose la plus importante à faire avant de vous rendre à un événement de réseautage est de vous préparer. Voici plusieurs choses à faire en ce sens :

Préparez des cartes professionnelles. Vous pouvez créer et imprimer des cartes professionnelles chez vous, les faire faire dans un centre d’impression ou en commander en ligne. Vos cartes doivent être claires et simples et fournir vos coordonnées actuelles.

Soyez au courant des détails de l’événement. Qui l’organise? Quel est le but de cet événement? Qui y participera?

Tenez-vous au fait de l’actualité. Avant de partir, prenez connaissance des dernières nouvelles locales et nationales pour savoir ce qui s’est passé le jour même et au cours de la semaine précédente. La mention d’événements de la journée aide à amorcer une conversation, mais, en général, il convient d’éviter la politique ou d’autres sujets potentiellement controversés.

Portez des vêtements adéquats et confortables. Évitez les jeans, les shorts ou toute autre tenue décontractée, à moins qu’ils soient considérés comme appropriés pour l’événement en question. En général, il est préférable de porter des vêtements légèrement trop chics. Un complet ou un tailleur convient dans les endroits où les gens les portent couramment, alors qu’une tenue d’affaires décontractée convient davantage dans d’autres milieux. Laissez les accessoires comme les grands sacs ou porte-documents à la maison ou dans votre véhicule, car vous devriez avoir les deux mains libres pour pouvoir serrer des mains, tenir un verre ou prendre des notes. Si votre veston a des poches, placez vos cartes professionnelles dans l’une des poches et celles des personnes que vous rencontrez dans l’autre.

Préparez des entrées en matière et exercez-vous. Si vous assistez à un mariage, par exemple, vous pourriez dire : « Bonjour, je m’appelle Philippe, je suis le cousin de la mariée. » Si l’événement est organisé par un organisme de bienfaisance, il serait approprié de dire : « Bonjour, je m’appelle Philippe. Je viens aider à la soupe populaire les samedis. » Bien sûr, il n’existe pas de formule de présentation universelle. Pensez à vos interlocuteurs, aux participants à l’événement, à ce que vous voulez leur apprendre sur vous-même, puis préparez quelques entrées en matière possibles. Ensuite, exercez-vous à haute voix ou demandez à un ami de faire un jeu de rôles avec vous.

Fixez-vous des objectifs de réseautage. Si votre objectif est de rencontrer cinq nouvelles personnes, ne perdez pas cet objectif de vue et ne passez pas trop de temps à parler à la même personne. Si vous avez l’intention de rencontrer quelqu’un en particulier, trouvez une façon de l’aborder et préparez une entrée en matière pour l’occasion. Par exemple : « Bonjour Jeanne. Je m’appelle Caroline Tremblay et j’ai vraiment été ravie par votre livre Le génie du réseautage. Prévoyez-vous publier d’autres livres? »

À l’événement

Arrivez tôt. Ainsi, vous aurez le temps de vous trouver vos repères et de vous mettre à l’aise. Si les porte-noms des participants sont étalés sur la table d’inscription, prenez un moment pour passer en revue les noms inscrits et voir qui est attendu.

Si un porte-nom est prévu pour vous aussi, fixez-le au coin supérieur droit de votre veston, de votre chemisier ou de votre chemise, juste sous l’épaule. Ainsi, en tendant la main à quelqu’un, vous pourrez amener le regard de la personne directement sur votre porte-nom.

Faites un tour d’horizon de la salle. Notez des détails comme l’endroit où se trouve la nourriture, l’emplacement des toilettes et la circulation des gens dans la salle. Déterminez aussi qui est déjà présent.

Choisissez les participants que vous aborderez. Surveillez le langage corporel des gens; si un groupe en pleine conversation semble ne pas souhaiter être interrompu, passez votre chemin. Vous pourrez toujours vous joindre à ce groupe plus tard. Vous pouvez aussi chercher une autre personne qui est seule. Elle sera peut-être reconnaissante d’avoir quelqu’un à qui parler.

Si vous venez à un événement avec un ami ou pour rencontrer un ami, entendez-vous pour ne pas passer tout votre temps ensemble. Le but du réseautage est de se faire de nouveaux contacts et non de prendre des nouvelles l’un de l’autre. Chacun peut exposer à l’autre les raisons pour lesquelles il participe à l’événement, puis vous pouvez aller chacun de votre côté. Et si vous rencontrez quelqu’un que votre ami souhaite rencontrer lui aussi, vous pouvez dire : « Vous avez beaucoup de points en commun avec mon ami Christian. Permettez-moi de vous le présenter. » Votre ami peut faire de même pour vous.

Engager une conversation aux fins de réseautage

Que vous aimiez connaître de nouvelles personnes ou que vous redoutiez d’être dans une salle pleine d’inconnus, une bonne conversation est la clé d’un réseautage efficace. Voici quelques conseils pour faciliter le réseautage en personne ou au téléphone :

Serrez toujours la main fermement lorsque vous êtes présenté à quelqu’un ou que vous vous présentez. Une poignée de main hésitante peut donner une mauvaise impression avant même que vous commenciez à vous exprimer.

Essayez de faciliter le rapprochement. Sachez être à l’écoute. Posez des questions ouvertes. Votre objectif est que la conversation se poursuive et que la personne avec laquelle vous parlez souhaite poursuivre la conversation. Vous pouvez souvent y arriver en vous intéressant réellement à ce qu’elle vous dit.

Écoutez. Faites un effort pour écouter vraiment la personne avec laquelle vous conversez. S’il s’agit d’une rencontre en personne, établissez et maintenez un contact visuel, et évitez de promener votre regard sur le reste de la salle pour voir qui d’autre s’y trouve. Essayez de faire de la personne qui vous parle le centre de votre attention. Concentrez-vous sur ce qu’elle a à vous dire. Faites des commentaires réfléchis en retour.

Si une personne ne réagit pas de manière positive, ou si vous sentez un « froid », éloignez-vous. Et ne vous découragez pas pour autant, vous n’y êtes peut-être pour rien. Vous ne savez pas ce qui se passe dans la vie de la personne et pourrait affecter son humeur ou sa volonté d’engager la conversation.

Tisser votre réseau de façon informelle

En plus des événements de réseautage officiels, il existe plusieurs occasions de tisser des liens lorsque vous assistez à des événements non prévus à cette fin et que vous interagissez avec des gens au quotidien. Voici, par exemple, quelques milieux propices à ce type de réseautage :

  • un centre de conditionnement physique, un club sportif ou une équipe sportive;
  • votre établissement scolaire ou l’école de votre enfant;
  • les clubs de lecture ou de jardinage, ou les parcs;
  • votre ville ou votre quartier (voisins, commerçants ou toute autre personne que vous rencontrez régulièrement);
  • tout organisme social auquel vous appartenez ou pour lequel vous faites du bénévolat.

Les événements axés sur un sport ou un loisir et les groupes de bénévolat permettent souvent de rassembler des gens de tous horizons qui partagent le même champ d’intérêt. Vous pourrez alors élargir votre cercle de réseautage au-delà des limites de votre profession ou de votre secteur d’activité. Les gens que vous rencontrez dans un cours s’intéressent probablement aux mêmes sujets que vous et peuvent vous apporter un autre point de vue. Les personnes que vous fréquentez régulièrement dans votre quartier (comme les parents à l’école de votre enfant, vos voisins, les commerçants, etc.) ont des échanges avec une foule d’autres gens. Souvenez-vous que les gens que vous voyez moins souvent comptent autant que les autres dans votre réseau; bon nombre d’occasions peuvent provenir de personnes que vous ne connaissez pas si bien, car elles font partie d’autres cercles et entendent parler d’autres choses.

Faire un suivi

Envoyez un mot de remerciement. Cette pratique peut sembler démodée, mais en règle générale, il vaut la peine d’envoyer un courriel comme suivi d’une conversation et pour confirmer que vous avez les bonnes coordonnées de la personne. C’est encore mieux si vous pouvez inclure dans ce courriel certains renseignements que cette dernière recherchait.

Classez les cartes professionnelles ou les coordonnées recueillies. Avant de le faire, notez au verso de la carte toute information ou tout détail qui vous aidera à vous souvenir de la personne ou de l’interaction que vous avez eue avec elle.

Faites un suivi. Avoir une conversation et obtenir une carte professionnelle n’est qu’un début. Pour que ce nouveau contact subsiste, vous devez faire l’effort d’entretenir la relation.

Il est important de se rendre compte que le réseautage se fait dans les deux sens. À mesure que vous rencontrerez des gens et réseauterez en vue des objectifs que vous vous êtes fixés, les autres feront de même. Et même si vous pensez que vous n’avez pas grand-chose à offrir, il est probable que les autres souhaitent vous rencontrer et réseauter avec vous parce qu’ils y voient la possibilité d’échanges mutuellement avantageux. Être amical, être vous-même et appliquer votre courtoisie professionnelle à toute personne que vous rencontrez sont autant de facteurs essentiels à un réseautage fructueux.

Veuillez ouvrir une session ci-dessous pour obtenir des ressources supplémentaires ou effectuer une demande de service.

Faites que vos employés se sentent aimés