You are currently visiting LifeWorks.com, would you like to visit a LifeWorks regional site?

close

Comment débattre dans les règles de l’art

Publié par : LifeWorks,

Les divergences d’opinions font partie intégrante des relations. Même si votre couple est solide et que vous vous aimez, vous ne serez pas toujours d’accord sur tout et pourriez parfois vivre des conflits explosifs. Ce qui est important, c’est de savoir comment les résoudre.

Apprendre à débattre dans les règles de l’art — ou à résoudre vos différends de manière respectueuse — est essentiel au maintien de la plupart des relations. Que vous soyez en désaccord sur un ou deux sujets importants ou sur un grand nombre de petits points, il est important d’essayer d’éviter de prononcer des paroles qui pourraient blesser la personne que vous aimez.

Conseils pour débattre ses idées dans les règles de l’art

Un débat loyal implique de prêter attention à plusieurs éléments à la fois : vos paroles, le ton de votre voix, votre langage corporel, ainsi que votre intuition concernant l’humeur de l’autre et s’il s’agit d’un moment opportun pour en discuter. Voici quelques conseils en ce sens :

Soyez transparent tout en restant aimable. Choisissez les bons mots pour exprimer vos soucis directement et honnêtement sans toutefois causer de blessures profondes. Rappelez-vous que faire preuve de gentillesse, c’est écouter activement et s’efforcer de ne pas interrompre le discours de l’autre.

Surveillez le ton de votre voix. Essayez de garder un ton calme et de parler lentement et respectueusement. N’élevez pas le ton. En effet, une voix forte empruntant un ton sec ou criard peut involontairement mettre le feu aux poudres.

Prêtez attention à votre langage corporel. Évitez de faire des gestes comme pointer du doigt, agiter votre index en signe de réprimande ou de rouler des yeux.

Évitez d’argumenter et de parler de sujets chargés en émotions si vous avez consommé de l’alcool ou des drogues, ou si vous êtes déjà en colère. Vous ne serez pas en mesure de réfléchir clairement ou pourriez avoir oublié votre discussion le lendemain.

Évitez les discussions vives si vous êtes fatigué ou si vous avez faim. Reconsidérez le vieil adage : « Ne vous couchez pas en colère ». Si vous tentez de résoudre chaque différend avant d’aller au lit — et surtout si vous faites face à un conflit majeur — vous pouvez soulever des arguments de taille parce que vous êtes trop épuisé pour bien réfléchir ou explorer toutes les options. C’est aussi une bonne chose d’éviter d’aborder un sujet délicat dès que l’un de vous rentre du travail ou juste avant un repas, lorsque vous pouvez tous les deux avoir faim et être sur les nerfs.

Mettez de côté toute distraction provenant des médias sociaux ou d’appareils électroniques. Éteignez la télévision ou l’ordinateur et mettez votre téléphone de côté. Ces formes de distractions peuvent indiquer à votre partenaire que vous ne prenez pas le sujet au sérieux.

Évitez que des discussions animées ou laborieuses soient entendues par vos enfants. Les enfants peuvent bénéficier de voir des adultes régler des désaccords de moins grande ampleur — comme choisir un film ou décider de la destination des prochaines vacances — de manière attentionnée. Toutefois, même les enfants plus âgés peuvent être bouleversés à la vue de mésententes plus intenses pour lesquelles il n’y a pas de solution immédiate, en particulier si l’un des parents critique l’autre.

Faites attention à votre manière de communiquer par courriel, par texto et par message vocal. Les messages envoyés par courriel ou par texto, ou laissés sur une boîte vocale peuvent sembler plus négatifs que votre intention réelle étant donné que votre partenaire n’aura pas l’information non verbale qui pourrait venir adoucir le contenu, comme un sourire ou une étreinte. Le ressentiment peut d’ailleurs venir envenimer la discussion si votre partenaire ne peut répondre immédiatement à votre message.

Envisagez d’avoir certaines discussions à l’extérieur de la maison. Si vous devez trouver une solution à un problème plus important, songez à aller faire une promenade, à vous rendre dans un parc ou un café que vous aimez tous les deux. Cela peut être une bonne idée, surtout si les distractions sont nombreuses à la maison ou si vous ne voulez pas que vos enfants entendent votre conversation. De plus, se rencontrer dans un endroit neutre ou en public diminue le risque de s’emporter.

Veuillez ouvrir une session ci-dessous pour obtenir des ressources supplémentaires ou effectuer une demande de service.

Faites que vos employés se sentent aimés