You are currently visiting LifeWorks.com, would you like to visit a LifeWorks regional site?

close

Accroître la capacité de résilience d’une équipe : votre rôle en tant que gestionnaire

Published by: LifeWorks,

Un bon gestionnaire se distingue notamment par ses efforts pour accroître la capacité de résilience de son équipe. Ces efforts, en retour, permettent aussi aux gestionnaires de s’améliorer. Dans le présent article, vous découvrirez l’importance de votre rôle, en tant que dirigeant, pour renforcer la capacité de résilience au sein de votre équipe.

Les employés font souvent davantage preuve de résilience lorsqu’ils baignent dans une culture organisationnelle qui en fait la promotion. Par exemple, l’aptitude à résoudre des problèmes par l’action est un élément important de la capacité de résilience d’une personne. Cette aptitude aura davantage tendance à se manifester au sein d’une équipe où chaque membre s’estime responsable de son travail et exerce un certain contrôle sur celui-ci.

La résilience repose aussi sur la capacité d’une personne à demander de l’aide au besoin, et à apprendre dans les situations d’adversité. Ces comportements sont largement favorisés lorsque les gestionnaires encouragent les employés à entretenir des liens de nature plus personnelle avec les autres membres de l’équipe et mettent l’accent sur le perfectionnement et l’apprentissage.

En tant que gestionnaire, il existe bon nombre de gestes que vous pouvez poser au quotidien pour renforcer la capacité de résilience de vos employés, tant sur le plan individuel qu’en équipe.

Cinq mesures favorisant la résilience

Encourager les employés à résoudre les problèmes de façon individuelle et en équipe. En invitant vos employés à participer activement à la résolution de problèmes, vous vous assurez non seulement de trouver une solution à ceux-ci, mais vous démontrez du même coup l’importance que vous accordez aux idées et aux opinions des membres de votre équipe.

  • Demandez aux employés de se pencher sur les défis que l’équipe doit relever.
  • Encouragez-les à résoudre certains problèmes sans faire appel à vous.
  • Invitez chacun d’eux à fournir des suggestions et prenez-en note.
  • Lorsque votre groupe se trouve aux prises avec un problème et parvient à le résoudre, prenez un moment pour faire ensemble un retour sur la situation et évaluer ce que vous en avez retiré. Tous les membres seront alors davantage portés à réagir de façon positive et proactive lorsque le prochain défi se présentera.

Tenir compte des responsabilités personnelles de chacun et démontrer l’importance qu’on y accorde.

  • Prenez connaissance des programmes de conciliation travail-vie personnelle offerts par votre organisation et encouragez vos employés à en tirer parti. Assurez-vous que tous les employés connaissent les diverses ressources mises à leur disposition par l’intermédiaire du programme à l’origine de cet article; veillez aussi à leur communiquer les coordonnées de l’équipe du programme.
  • Démontrez que vous accordez de l’importance à la conciliation travail-vie personnelle en intégrant au calendrier de groupe les événements personnels auxquels tiennent les employés (cérémonies de remise des diplômes, fêtes religieuses ou autres occasions importantes). Tenez-en compte, dans la mesure du possible, lorsque vous planifiez les réunions ou les projets de l’équipe.
  • Autorisez des modalités de travail flexibles qui permettent aux employés d’exercer un certain contrôle sur leur méthode de travail, leur horaire ou l’endroit d’où ils travaillent. Une certaine souplesse permet aux employés de mieux concilier leurs priorités personnelles et professionnelles, ce qui a pour effet de réduire leur niveau de stress, d’accroître leur capacité de résilience et d’améliorer leur efficacité.

Favoriser l’entraide et la création de liens au sein de l’équipe. De plus en plus de recherches démontrent que les personnes qui jouissent d’un grand réseau social vivent plus longtemps, sont moins à risque de souffrir de dépression, demeurent en santé et font davantage preuve de résilience. Une étude de la Gallup Organization a conclu que le fait d’avoir un bon ami parmi ses collègues s’avère l’un des meilleurs indices de mobilisation chez les employés. Outre faire preuve de diligence dans leur travail, il importe que les membres de l’équipe se préoccupent également des autres sur le plan personnel.
Plutôt que de percevoir ces liens sociaux comme une distraction par rapport au « vrai » travail, voyez le temps investi dans l’établissement de liens entre les membres de l’équipe en tant que « capital social » qui engendrera d’importantes retombées.

  • Prévoyez du temps pour la camaraderie, les amitiés et le plaisir au sein de votre équipe. Les occasions sociales et les célébrations de groupe peuvent porter leurs fruits, mais les activités de moindre ampleur comptent également pour beaucoup. Vous pourriez prévoir un dîner d’équipe par semaine, par exemple, ou commander du café et des bagels une fois par mois pour favoriser les échanges.
  • Laissez place à l’humour et au plaisir en période de travail acharné.
  • Prévoyez des activités pour développer l’esprit d’équipe. Il peut s’agir d’une sortie, d’un atelier, d’une retraite ou d’une autre occasion pour permettre aux employés d’apprendre à mieux se connaître, de reconnaître les forces et le style professionnel de chacun et de renforcer l’esprit d’équipe.
  • Tâchez de favoriser la création de liens entre les employés qui, même s’ils travaillent au sein de la même équipe, ont rarement l’occasion de se voir. À titre d’exemple, le gestionnaire peut prévoir du temps au début des conférences téléphoniques pour un tour de table et des discussions décontractées – les membres de l’équipe peuvent alors apprendre à se connaître un peu mieux et ont la possibilité de créer des liens.

Offrir à tous les employés des occasions d’apprentissage et de perfectionnement. En tant que gestionnaire, vous jouez un rôle-clé dans l’accès des employés aux occasions d’apprentissage.

  • Votre organisation offre sans doute des programmes de formation et des possibilités de perfectionnement professionnel. Votre rôle consiste à assurer une certaine flexibilité dans l’horaire de vos employés et à les encourager à tirer parti de ces programmes.
  • La gestion du rendement vous permet également d’aborder les possibilités d’apprentissage et de perfectionnement avec vos employés. En tant que gestionnaire, c’est dans cette sphère que vos actions auront le plus de résonance. Prévoyez périodiquement des discussions avec les membres de votre équipe pour parler de leurs objectifs individuels. Prenez le temps d’explorer avec eux quelles sont les prochaines étapes en matière de perfectionnement et suggérez-leur des stratégies pour atteindre leurs objectifs. Ils constateront ainsi que vous tenez compte de leurs désirs en matière de perfectionnement et de formation, et que vous les appuyez dans leurs démarches.

Mettre l’accent sur l’énergie et la santé. En plus d’adopter vous-même une attitude et des comportements résilients, vous disposez d’autres façons, en tant que gestionnaire, de promouvoir la santé et l’énergie au sein de votre équipe.

  • La plus simple et la plus efficace consiste à communiquer aux membres de l’équipe la gamme de ressources offertes par votre entreprise pour faciliter la gestion du stress – qu’il s’agisse d’ateliers de gestion du temps, d’établissements de santé, de counseling en nutrition ou de programmes de santé et de mieux-être. Insistez sur l’importance que vous y accordez et encouragez les employés à s’en prévaloir.
  • Faites preuve de souplesse dans vos activités afin de permettre aux employés de tirer parti de ces ressources; prévoyez vos réunions en conséquence.
  • Lorsque vous organisez des réceptions pour l’équipe, proposez des choix santé pour favoriser l’adoption de saines habitudes alimentaires.
  • Encouragez délibérément les employés à prendre soin d’eux tout en travaillant à l’atteinte de bons résultats opérationnels.

Si vous investissez dans la capacité de résilience de votre équipe, vous saurez certes en retirer des avantages à court terme. Or, le rehaussement du potentiel et de l’énergie de votre équipe en seront véritablement les plus importantes retombées à long terme. N’oubliez pas que les gestes les plus simples peuvent avoir une grande portée. Il n’est pas nécessaire de mettre en pratique toutes les idées fournies dans le présent article du même coup. Prenez toutefois dès aujourd’hui la résolution de poser un geste qui contribuera à accroître la capacité de résilience de votre équipe.

Veuillez ouvrir une session ci-dessous pour obtenir des ressources supplémentaires ou effectuer une demande de service.

Faites que vos employés se sentent aimés