You are currently visiting LifeWorks.com, would you like to visit a LifeWorks regional site?

close

Signes que vous avez peut-être besoin d’aide

Publié par : LifeWorks,

L’abus de drogues et d’alcool peut avoir de graves conséquences, notamment des problèmes de santé importants et une dégradation des relations avec les membres de la famille et d’autres personnes. Si votre toxicomanie ou votre alcoolisme vous préoccupe, il est important d’obtenir un soutien professionnel.

Les renseignements contenus dans la présente série d’articles ne sont pas censés remplacer une évaluation en bonne et due forme de votre consommation de drogues ou d’alcool, mais ils vous permettront de déterminer si vous avez besoin d’une aide extérieure. Bien que ces renseignements s’adressent principalement aux personnes préoccupées par leur consommation d’alcool ou de drogues, ils peuvent également vous être utiles si celle d’un membre de la famille ou d’un ami vous inquiète.


Signes indiquant que vous pourriez avoir besoin d’aide

L’abus de substances touche tous les types de personnes, des préadolescents aux aînés, quel que soit leur niveau de revenu ou leur profession. La consommation excessive d’alcool et de drogues est traitable et, de nos jours, les options de traitement sont plus nombreuses que jamais. Si votre consommation de drogues ou d’alcool vous préoccupe, posez-vous les questions suivantes :

  • Pensez-vous souvent à consommer de la drogue ou de l’alcool pendant que vous faites d’autres activités?
  • Des amis, des membres de votre famille ou votre employeur s’inquiètent-ils de votre consommation de drogues ou d’alcool?
  • Votre consommation d’alcool ou de drogues a-t-elle eu un effet négatif sur l’un des domaines suivants de votre vie?
    • Relations avec les membres de la famille et d’autres personnes
    • Travail
    • Santé physique
    • Santé mentale
    • Activités récréatives
    • Finances (des dépenses liées à l’achat d’alcool ou de drogues à la diminution de votre capacité de travailler)
    • Situation juridique (p. ex., accusations de conduite avec facultés affaiblies par la drogue ou l’alcool)
  • Lorsque vous consommez de la drogue ou de l’alcool, avez-vous remarqué un changement de personnalité important, ou les autres ont-ils remarqué un tel changement? Devenez-vous extrêmement triste, heureux ou irritable, ou faites-vous peu de cas de ce qui se passe dans votre vie?
  • Lorsque vous consommez de la drogue ou de l’alcool, vous comportez-vous différemment? Vous mettez-vous ou les autres dans l’embarras? Devenez-vous agressif ou violent envers vous-même ou autrui? Vous distancez-vous des gens? Vous absentez-vous régulièrement du travail?
  • Avez-vous déjà pris le volant alors que vous étiez intoxiqué par l’alcool ou la drogue?
  • Privilégiez-vous des activités qui se termineront par une consommation de drogue ou d’alcool?
  • Trouvez-vous difficile de cesser de boire ou de vous droguer une fois que vous avez commencé?
  • Avez-vous déjà eu du mal à vous souvenir des périodes où vous étiez sous l’effet de l’alcool?
  • Avez-vous une plus grande tolérance à ces substances? C’est-à-dire, avez-vous besoin d’en consommer davantage pour ressentir le même effet?

Si vous répondez « oui » à l’une des questions ci-dessus, vous pourriez avoir un problème de consommation de drogues ou d’alcool et une aide extérieure pourrait vous être bénéfique.

 Autres signes

Outre les changements de personnalité et de comportement décrits ci-dessus, une personne qui consomme de l’alcool ou de la drogue de façon excessive peut présenter des symptômes qui perturbent son fonctionnement quotidien. Dans le cas de l’alcool ou d’autres dépresseurs comme les opiacés ou les benzodiazépines, les symptômes peuvent inclure la somnolence, des difficultés d’élocution et une perte de coordination. Dans le cas de stimulants comme la cocaïne et les amphétamines, les symptômes peuvent inclure l’insomnie et une perte d’appétit.

Il est important de noter que des symptômes de ce type n’indiquent pas nécessairement un abus de drogues ou d’alcool. Ils peuvent être causés par un éventail de problèmes de santé mentale et physique, dont les accidents vasculaires cérébraux, les maladies neurologiques et la dépression.

Faites que vos employés se sentent aimés